LA COMPAGNIE

Acteurs ivres de mouvement et équipe en rêve de voyage nous jouons à repousser les frontières du théâtre, du mime, de la danse, du cirque et du théâtre d'objet depuis 1991.
Nous traversons les campagnes et les villes avec notre théâtre depuis bientôt 25 ans, et imaginons des pièces où l'engagement physique des acteurs transpire l'énergie et l'envie de vivre.
Au fil de nos chemins se dessine un théâtre total, où les acteurs sont au centre, les décors sont mobiles, les compositions musicales et les éclairages s'y infiltrent, et la parole est au bout.

LES COFONDATEURS

Grit Krausse

Comédienne, Circasienne, metteuse en scène

Son goût pour les voyages se forge dès ses débuts : née à la Havane, elle passe son enfance à Cuba, en Finlande et à Berlin (capitale de la RDA). Elle se passionne pour la roue allemande et participe aux championnats est-allemands. Insoumise dès son adolescence, elle ne se cantonne pas aux sentiers battus : En même temps que ses études de biophysique, qu’elle termine avec une maitrise, elle rencontre le théâtre à travers le mime au Pantomimentheater vom Prenzlauerberg (école-compagnie indépendante à Berlin). Elle n’attend pas la chute du mur pour dépasser les frontières géographique et artistiques et rejoint le Théâtre Corps Acteur à Paris en 1989. En 1991 elle co-fonde Escale avec Hugues Hollenstein. Elle rencontre le nouveau cirque en 1994 en participant à la création « Cagliostro » des Oiseaux foux. L’acteur corporel, le nouveau cirque, la danse, le théâtre contemporain, et nouvellement, la marionnette, deviennent ses paysage artistiques favoris. Elle impulse un style de jeu intensément physique dans toutes les pièces d’Escale et fouille à l’extrême la place de la parole dans l’engagement physique. Elle travaille sur l’adaptation en allemand de deux pièces d’Escale. Son expérience de la scène aiguise son regard et l’amène aussi à la direction d’acteur pour d’autres compagnies (Erectus, Equimoze, Théâtre K).

 

Hugues Hollenstein

Comédien, metteur en scène

Après une formation de 5 années intensives à Paris (Etienne Decroux, Ella Jaroscewicz, Ecole Charles Dullin, Université de Paris VIII, Ecole Compagnie des Ballets de Paris, danse contemporaine et africaine), il co-fonde Mimobile Théâtre corps Acteur, avec qui il parcourt l’Europe pendant 10 ans. Avec Grit Krausse, il co-fonde Escale en 1991. Sa passion pour le langage du corps et la poésie des non-dits l’amènent, depuis 2003, vers la mise en scène et la direction d’acteur pour les spectacles d’Escale, mais aussi pour d’autres compagnies dont le corps est le principal langage: le Théâtre du Centaure (théâtre équestre), la Cie Rital Brocante (cirque et danse contemporains), la Cie Erectus (théâtre gestuel et musique), Artaem (danse, jonglage et musique), La Cie 100 Voix (théâtre et langue des signes), Omnibus (mime corporel, Montréal), cie 100 Issues (cirque et son) etc… Il réalise de nombreux décors mobiles. Depuis 5 ans, il trouve dans le théatre d’ombre le point de rencontre de ses affinités avec l’éclairage, la manipulation, la scénographie et l’acteur.


HISTOIRE

1991. Hugues Hollenstein (formé en mime, danse, théâtre) et Grit Krausse (formée en mime et acrobatie) fondent la Cie ESCALE à Plougrescant en côtes d’Armor. Co-création du spectacle jeune public "Le Lutin Vert" et de "Sphéérique", spectacle de rue alliant danse, théâtre et musique, avec la compagnie Volanvag'.

1992. Influencé par l'univers de Rodin et des "Légendes de la mort" d'Anatole Le Bras, nourris par des répétitions au Musée Rodin à Paris puis en Côte d'Armor, la première pièce "Aucun poisson ne rit des souvenirs" voit le jour à Berlin. Elle est créée avec le metteur en scène hollandais Gerard Elschot et le comédien chanteur berlinois Nino Sandow.

1993. Nous nous installons en Région Centre pour collaborer avec la Cie LES OISEAUX FOUS (nouveau cirque). Hugues et Grit s'engagent dans la création du spectacle "Cagliostro" (17 comédiens et musiciens). Ils incarnent les rôles-titre, co-dirigent la compagnie avec Raymond Peyramaure et s'engagent dans une aventure de plusieurs années. Au sein de cette création ils rencontrent Guillaume Druel, compositeur et musicien du groupe « Pattes de mouches » avec lequel ils entameront par la suite une collaboration de plus de 20 ans.
C'est aussi l'année de la découverte des chapiteaux. Notre premier fait 12m de diamètre, aménagé en théâtre de 120 places. Le chapiteau est mis à notre disposition pour présenter "Aucun poisson ne rit des souvenirs" dans des festivals en France.

1994. LES OISEAUX FOUS deviennent un collectif de plusieurs compagnies, élaborant à côté de leur participation dans "Cagliostro" un véritable festival itinérant regroupant au final 6 cies, une trentaine de personnes, travaillants avec 2 chapiteaux, dont le nôtre. Tournées en France.

1995. Nous créons 2 spectacles : "R de rien" solo d'acteur-clown de Hugues (première collaboration avec Guillaume Druel  qui compose la musique du spectacle) et "Stone" spectacle de rue avec Hugues, Grit, et Stéphane Xéres (guitariste), mise en scène R.Peyramaure. Des tournées sont organisées en France avec et sans le collectif.

1996. Tournée du collectif d'un mois à Berlin organisée par Grit et Hugues où sont également présentés nos spectacles. Les tournées se poursuivent également en Région Centre et sur les festivals en France.

1997. Nous nous installons à Saint Plantaire et créons le spectacle jeune public "Le pêcheur et sa femme" d'après un conte des frères Grimm (mise en scène de Gerard Elschot et composition musicale de Guillaume Druel). Nous inventons notre concept de tournées itinérantes : implantations du chapiteau avec séances scolaires, séances tout public, ateliers, accueil d'autres cies...

1998. Première grande tournée de 4 mois successifs avec beaucoup d'implantations en milieu rural.

1999. Création de "Aucun souci dans l'angle mort" inspiré des "Bâtisseurs d'Empire", mise en scène de Gérard Elschot, composition musicale de Guillaume Druel. Véronique Chabarot et Jacques Lesire rejoingnent l'équipe.

2000. L'équipe se complète par l'embauche d'une administratrice et d'un coordinateur technique.
Nous quittons Saint Plantaire avec notre chapiteau-théâtre et notre équipe itinérante autonome.
Les pièces du répertoire sont présentés en tournée dans la Région Centre et au festival d'Avignon.

2001. Résidence de création de "Polar" avec le chapiteau à Brest au Fourneau et à la Papeterie d’Angers, centres nationaux des Arts de la Rue. Bernard Molinier et Guillaume Février rejoignent l'équipe pour la technique et Xavier Oliviero en tant que photographe. Pour la première fois, les enfants de la troupe Aourell et Valo intègrent une création de la compagnie.
Tournée de printemps et d’automne sous chapiteau-théâtre en milieu rural. Participation à des festivals en République Tchèque et en Espagne avec "Aucun souci dans l’angle mort".
Conception et suivi de construction du nouveau chapiteau-théâtre de 200 places avec l’aide de la DRAC Centre, du Conseil Régional du Centre et du FNADT.

2002. Réception du nouveau chapiteau, création de "Polar" et première série de représentation sous chapiteau à la Maison de la Culture de Bourges, mise en scène Gérard Elschot.
Installation d’une base de retour de la Compagnie à Tournon St Martin (Indre) en collaboration avec la Communauté de Communes et le Parc Naturel Régional de la Brenne qui durera trois ans.

2003. Placée devant le Marché des Artisans avec son chapiteau, toute l’équipe fait grève au festival d’Avignon. Tournée de printemps et automne en milieu rural puis l’équipe est accueillie pour l’hiver au Théâtre du Centaure à Marseille.
Hugues et Grit commencent des collaborations avec d’autres compagnies comme metteurs en scène ou directeurs d’acteurs (Théâtre du centaure, cirque Rital Brocante, Cie Erectus, Cie equimoz…)

2004. Avec le besoin de prendre la parole, nous ouvrons à d’autres comédiens un laboratoire sur le rapport du mouvement et de la parole autour de textes d'auteurs contemporains.
C’est l’année des grands voyages : tournée avec le petit chapiteau sur l’Ile de la Réunion. Tournée dans cinq villes du Togo avec "Le pêcheur et sa femme", des ateliers, du théâtre forum, en collaboration avec la Compagnie Aktion théâtre.
Résidence de création d’un mois avec le Théâtre des Centaures à Meknès au Maroc pour "Cargo", direction d’acteur-centaure par Hugues.

2005. Après cinq ans d'itinérance, la compagnie est accueillie par La Ville de Joué Les Tours à la Ferme du Grand Bourreau. C’est la première fois que nous avons des espaces bureau, ateliers et cuisine "en dur" à notre disposition. Le lieu devient une véritable fabrique de spectacles et propose des "sorties d'atelier" festifs et conviviaux.
Création de "Contes à rebours" inspiré de trois contes traditionnels (français, scandinave et togolais), en collaboration avec la Compagnie Aktion théâtre du Togo. Répétitions à Lomé et en France, sous chapiteau. Une commande d'écriture est passée à l'auteur beninois Hermas Gbagidi et Hugues met en scène le spectacle.
Tournée déjantée "La Caravane Dérail’", festival itinérant sous chapiteau en Région Centre et à Rennes avec les compagnies Aktion Théâtre, Erectus et quelques invités.

2006. Jennifer Leporcher et Benoit Armange rejoignent Escale pour "Des mots derrière la vitre", création à l’Atelier à Spectacle à Vernouillet et tournée dans les festivals Mimos et Châlon dans la Rue.
Avec "Contes à rebours", retour au festival d’Avignon, à Villeneuve en scène sous chapiteau (nous y gagnons le Prix Public Off et le Prix Tournesol). En hiver, tournée de trois mois en Afrique de l’Ouest (Mali, Burkina Faso, Togo et bénin) dans des villes, villages et festivals avec une adaptation en plein air.

2007. Dernière tournée sous chapiteau avec Aktion Théâtre en Région Centre, la grande page africaine se tourne après trois années de voyage et de tournées inoubliables…
"Des mots derrière la vitre" en tournée en rue et autres lieux atypiques. L’envie d’utiliser le chapiteau comme espace scénographique nous fait aborder de nouvelles disciplines : danse, danse-voltige, et acrobatie.

2008. Transformation du chapiteau en un espace de jeu circulaire. Résidences de création à la Papeterie à Angers et à La Halle Aux Grains Scène Nationale de Blois.
Création de "Façades" à la Scène Nationale de Blois , mise en scène de Hugues Hollenstein, commande d'écriture à Sonia Chiambretto, musiques de Guillaume Druel et Nino Sandow. Tournée sous chapiteau, en région Centre et au festival de Chalon dans la rue. A Montréal, adaptation de "Des mots derrière la vitre" pour le théâtre L’espace libre, et rencontre magnifique avec la compagnie de mime corporel Omnibus.
Nous sommes associés au projet "des Grandes Brosses", construction d'un lieu de travail collectif de cies à construire sur un ancien hôpital réhabilité par la Communauté d’Agglomération de Tours Plus.

2009. Première collaboration artistique avec Philippe Fenwick et création de "Est ou Ouest - procès d'intention" à Paris. Nous questionnons ainsi à notre façon la chute du Mur d’il y a 20 ans et la crise du capitalisme d’aujourd’hui. Tournée en France et en Belgique autour du 20ème anniversaire de la chute du Mur.

2010. Tournée du Wahrschein Kabarett avec "Est ou Ouest - Procès d'intention" dans la rue, dans des friches, des hangars, des théâtres, et au festival d'Avignon. Nous accompagnons la naissance de la première compagnie d'un enfant de la troupe, la Cie 100 ISSUES, fondée par Valo Hollenstein, première boucle d'une longue spirale.

2011. La collaboration avec Philippe Fenwick, auteur associé à Escale, continue avec l'écriture de "Atavisme", l'histoire d'un cabaret circassien traversant le continent eurasien par le train de Vladivostok à Brest. Première série de représentations pendant trois semaines au théâtre de l'Atalante à Paris.
"Est ou Ouest - procès d'intention" est présenté à Chalon dans la rue et continue ses tournées partout en France. Nous co-produisons la première création de la compagnie 100 Issues, les premières représentations de "Idéaux Beurre Noir - Le Ring", mis en scène par Hugues Hollenstein, sont un véritable succès.
Grit et Hugues participent à l'élaboration du programme d'étude d'une promotion "Art du mime, art du geste" à l'ESAD (Ecole Supérieure d'Art Dramatique) à Paris.

2012. "Atavisme" est parti de Brest vers Vladivostok en mars 2012, en passant par Paris, Donetsk, Samara, Saint-Petersbourg... "Est ou Ouest - procès d'intention" continue de tourner principalement dans la rue. Une série de trois semaines au Théâtre de l'Epée de Bois à la Cartoucherie de Vincennes en décembre est l'occasion de travailler une version salle. Nous débutons la création d'un nouveau spectacle "D'un souffle tu chavires", adaptation d'un conte d'Isabel Allende, en création collective avec Guillaume Druel qui compose la musique et rejoint Hugues et Grit sur scène. Nous construisons une roulotte-théâtre qui se déploie en scène de tréteaux.
Grit enseigne l'acrobatie aux élèves de la promotion "Art du mime, art du geste" de l'ESAD.
La compagnie 100 Issues s'installe définitivement au Grand Bourreau et nous partageons notre lieu de travail.
Nous accompagnons le Cirque MagdaClan et leur prêtons notre chapiteau pour la création de "Era, sonnet pour un clown".

2013. Rencontre avec la peintre Lara Manipoud. Construction des masques et des marionnettes au Grand Bourreau et en résidence au Boulon, centre national des Arts de la Rue à Vieux Condé. Première de "D'un souffle tu chavires" aux Années Joué, nous sillonnons la France en passant entre autres par Chalon dans la rue et le Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes de Charleville-Mezières. Nous prêtons notre chapiteau pour la deuxième année consécutive à MagdaClan, jeune compagnie de cirque italienne.
Nous travaillons activement sur la construction du 37ème Parallèle, nouveau lieu de travail collectif pour une dizaine de compagnies tourangelles.

2014. Tournée de "D'un souffle tu chavires" dans toute la France et création d'une version allemande du spectacle pour jouer au Fusion Festival de Lärz.
Nous nous séparons définitivement de notre chapiteau pour le vendre à MagdaClan. Finalisation et inauguration publique du 37ème Parallèle.
Nous commençons l'écriture de notre prochaine création, "Leurre H" dont la première est prévue en avril 2016. En décembre nous co-organisons avec le pOlau une infusion artistique avec des artistes, philosophes et historien pour réfléchir ensemble autour de l'engagement politique et artistique et de l'extrême-droite.

2015. Nous créons l'adaptation salle de "D'un souffle tu chavires" avec un nouveau décor. Tournée en salle et en rue. "Est ou Ouest - procès d'intention" tourne pour la sixième année.
Nous poursuivons l'écriture et les répétitions de "Leurre H".

2016. Création de "Leurre H" les 4 et 5 juin à Nanterre (92) dans le cadre du festival Parades & aboutissement de la version théâtre "D'un souffle tu chavires". La compagnie fête ses 25 ans !

L'EQUIPE


ACTEURS / Hugues Hollenstein, Grit Krausse, Mathieu Lagaillarde, Tibault Brignier, Julien Auger, Paula Paradiso, Mathilde Gorisse, Solen Henry, Philippe Fenwick, Max Morallès, Valo Hollenstein.
MUSICIENS / Guillaume Druel, Tarik Chaouach
ADMINISTRATRICE / Alexandra Ulliel
REGISSEUR LEURRE H / Arnaud Guillossou
REGISSEUR SON / Sébastien Rouilller, Matthieu Fays
REGISSEUR LUMIÈRE / Nicolas Mignet
CHARGÉE DE DIFFUSION / Lucie Arnerin-Idoux
CONSTRUCTION : Christophe Garenne, Jörn Gehlker & Cédric Avrant
COSTUMIERE : Lara Manipoud
EFFEtS SPECiAUX : Olivier Claveau

Depuis 1991, ils ont fait partie de l'équipe Escale :
Metteur en scène, direction d'acteurs / Burkhard Lehmann, Gérard Elschot, Henriette Browers, Raymond Peyramaure
Comédien / Jacques Lesire, Lionel Riou, Daniel Berthelot, Benoit Armange, Alexandre Blondel, Véronique Chabarot, Thomas Khomiakoff, Jennifer Leporcher. Compagnie Aktion Théâtre avec Jacques Adedze, Prudent Ahiakpor, Claude Doni, Gustave Kwamy.
Compositeur et musicien / Sébastien Rouiller, Guillaume Druel, Nino Sandow, Stéphane Xéres, Arnaud Coutancier, Tarik Chaouach
Chorégraphe / Sam Louwyck, Benoit Armange.
Circassiens / Julien Auger, Thibaut Brignier, Mathieu Lagaillarde, Mathilde Gorisse, Paula Paradiso, Solen Henry
Costumière / Karine Delaunay, Francie Geurts, Catherine Lourioux, Sabine Von Oettingen, Carole Cholet, Fabienne Desflèches, Lara Manipoud.
Décorateur / (Z)olive Guillemain, Stéphan Delaunay, Bernard Piette, Xavier Boitard, Lara Manipoud
Directeur technique / Nicolas Legendre, Bernard Molinier
Créateur lumière / Medhi Zeraali, Nicolas Le Bodic, Nicolas Le Clezio, Olivier Maneveau, Philippe Guitton, Nicolas Mignet
Auteur / Philippe Fenwick, Sonia Chiambretto, Hermas Gbagidi
Photographe / Bernard Duret, Mélanie Fourmon, Xavier Oliviero, Jürgen Hohmuth, Jean-Pierre Estournet, Hervé Lambrecht, David Commenchal, Norbert Dutranoy, Géraldine Walter, Michel Jouve, Damien Bossis, Julie Doucet
Graphiste / Lara Manipoud, Juan Rodriguez, Martin Brosch, Mario Valentin, Mathieu Meeldijk
Administratrice / Mélanie Fourmon, Céline Jeannin, Alexandra Ulliel, Rachel Brun, Sandra Tresbelle, Claire Perret, Caroline Dumont
Production-communication / Sandrine Azara, Marie Faure, Damien Grégoire, Sabria Mahmoudi
Diffusion / Zmorda Chkimi, Shirley Harvey, Aurore Subra
Stagiaire / Geoffroy Cloix, Ludivine Féron
Assistant / Alan Guenin, Sonia Martinez, Mel P. Wyckhuyse
Régisseur / Nicolas Mignet, Frédéric Duzan, Cédric Le Gal, Thomas Khomiakoff, Antoine Hordé, Guillaume Février, Régis Molinier, Guillaume Léonard, Julien Logeais, Marion Brochier, Arnaud Guillossou
Vidéastes / Vincent Darasse
Enseignante itinérante / Sylvie Baldens
Enfants / Aourell Krausse, Gwennoal Hollenstein, Pomme Baldens, Alise Baldens, Atika Kamara, Margot Luberne, Lula Khomiakoff, Anna Igel, Héodez , Kathagina Mynckinds, Katrcina Mynkec, Nehuen Guillossou
Filles et garçons au pair / Heike Igel, Kerstin Mynckinds , Peter Brix, Muhrat Herzberg, Anja Ross, Katia Salé, Myriam, Anna Igel, Kerstin Mynkec
Cuisiniers / Frédo, Carole, Manu, Laurene, Maggy

Collaboration artistique Le Wahrschein Kabarett. Compagnie 100 Issues. Compagnie Omnibus, Montréal. Compagnie ZOU, Zone d'Ombres et d'Utopies. Compagnie Volanvag'. Compagnie Les Oiseaux Fous. Compagnie Erectus. Lara Manipoud & Eflam Gehlker


Le 37ème Parallèle

Nous sommes installés au sein du 37ème Parallèle, notre nouveau lieu mutualisé de résidence sur la commune de Mettray, après avoir passé plusieurs années à la Ferme du Grand Bourreau de Joué-lès-Tours.

Le 37ème Parallèle est né d'une politique de soutien aux Arts de la Rue, votée d'intérêt communautaire à l'unanimité par le conseil d'agglomération de Tour(s)Plus en 2007. Les neuf compagnies résidentes du 37ème Parallèle : Choz Limited, Metalric, Compagnie du Coin, Compagnie D, Escale, Le Muscle, Le Petit Monde, La Saugrenue et Sous le Pavé, ont été associées à toutes les phases de conception et de réalisation de ce nouveau lieu.
Elles l'ont imaginé collectivement en tenant compte de l'évolution future des arts de la rue qu'elles pressentent et dans laquelle elles s'inscrivent. C'est pourquoi, considérant que de nouvelles formes naîtront grâce au croisement de pratiques artistiques régulières et pluridisciplinaires, elles ont apporté leur expérience et leur compréhension pour la construction de leur outil de travail dédié plus largement au spectacle vivant, aux pratiques artistiques et organisé de façon collective.
Ce lieu héberge de façon permanente des structures et des individus, oeuvrant à la création, à la transmission, à la production de spectacles et de projets culturels. Il accueille temporairement d'autres personnes morales ou physiques.

Le 37ème Parallèle est sur facebook, et retrouvez les actualités du lieu sur son site.

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer